Vous êtes ici

Pénurie d'eau

Le risque de pénurie d'eau est un des risques auquel l'Hérault est le plus confronté. Les besoins en eau augmentent de façon importante an raison de l’accroissement démographique, accentué épisodiquement par la fréquentation touristique surtout en période estivale. Or, en saison chaude, on sait que les besoins d’irrigation sont plus forts. Enfin, l’un des effets du changement climatique est la multiplication des périodes de sécheresse. L’ensemble de ces facteurs conjugués risquent d’amplifier les tensions sur la ressource.

 

Depuis de nombreuses années, le Département anticipe les besoins sur son territoire grâce à un Schéma départemental d'alimentation en eau potable, régulièrement actualisé. Pour les collectivités locales qui en ont besoin, il conduit des opérations de recherche en eau afin de pallier les déficits quantitatifs et les ressources non protégeables.

 

Les zones les plus tendues se situent dans la zone littorale. Les ressources locales sont soumises aux risques de salinisation, en particulier la nappe de l'Astien fortement mobilisée par de nombreux forages publics et privés.

 

Afin de résoudre pleinement ces difficultés, le projet Aqua Domitia (amenée d'eau en provenance du Rhône jusqu'à l'Orb) est en cours de développement. Destiné à apporter au territoire une sécurité d'approvisionnement et une capacité d'irrigation raisonnée de la vigne, ce projet est confié à la société d'aménagement du Bas Rhône Languedoc.

 

Pour le piémont, en plus des nombreuses sources à protéger, la source des Cent fonts prospectée et analysée par le Département est mobilisable pour la zone Est qui connaîtra un développement soutenu et un déficit en eau prochainement.

Ces perspectives ne limitent pas les efforts entrepris qui doivent encore s'intensifier pour lutter contre les fuites et les gaspillages. La réduction des risques de pénurie d'eau passe d’abord par la maîtrise des prélèvements et  la consommation à laquelle chaque collectivité responsable est appelée à contribuer.