Vous êtes ici

Ciné classic : Le Cinéma de papa et la Nouvelle Vague

Dates: 
02 Février 2020

Un cycle de rencontres proposé par JL Gleizes

À la fin des années 50 de jeunes critiques des Cahiers du Cinéma et de Cinéma 58 décident de passer à la réalisation afin de combattre le cinéma conventionnel, ennuyeux et irréaliste. Ils appellent celui-ci le « Cinéma de papa ».
C’est ainsi que fleurissent sous les caméras de C. Chabrol, F. Truffaut, JL Godard, une série de films réalistes qui décrivent la société de l’époque en ce début des trente glorieuses. C’est la Nouvelle vague !
Nous allons ensemble redécouvrir quelques perles et mieux comprendre cette différence entre deux genres opposés mais si complémentaires.

Dans la série « Le Cinéma de Papa » :

Entretien sur le thème : L’Auberge Rouge
Comédie policière de Claude Autant-Lara (1951)

«J’ai choisi de vous parler de la place importante de Claude Autant Lara dans le Cinéma français d’après guerre, de sa filmographie, de son cursus et de son rapport avec la Nouvelle Vague. Après des études de peinture et de décoration aux Beaux Arts il peint pour Marcel l’Herbier les décors du film «Le carnaval des vérités» en 1919. Il entre alors «en cinéma» ! Nous étudierons quelques-uns de ses films dont «L’auberge rouge», sur lequel nous jetterons un regard particulier.» JL Gleizes

detail
Centre culturel au fil des arts
Place Amans
34390
Prémian
Entrée 7€ / 5€ / 3€
Publics visé: 
Adultes uniquement