Grâce à l’aide du Département, la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) va pouvoir acquérir un nouveau bateau de sauvetage

SNSM-Palavas.jpg
Crédit photo : Olivier Madar

Au large comme sur les plages, les bénévoles et salariés de la SNSM sauvent des vies.

Ils ont la même passion et l’esprit de solidarité. Bénévoles, pour ceux qui ont pour mission de secourir au large, ou salariés pour ceux qui surveillent les plages. « La SNSM est une association datant de 1865, qui au départ, concernait seulement les gens de la mer » explique  Patrick Toustou, délégué interdépartemental. « Mon arrière-grand-père et arrière-arrière grand-père du côté de ma mère sauvaient déjà les gens à la nage !  Aujourd’hui ma fille de 14 ans est aussi contaminée par le virus ! poursuit Patrick.  « Tout le monde peut être bénévole. C’est un peu comme du compagnonnage, avec aussi le sens de la transmission. » L’association est très ancrée sur le littoral héraultais avec sept stations en place, dont Agde, Sète et Palavas qui sont les plus anciennes de France. Grâce à l’aide du Département, la  délégation assure la formation de ses équipages, des formations aux gestes qui sauvent auprès des collégiens, et propose des journées de prévention auprès des plaisanciers. 

Au collège Marcel Pagnol à Sérignan, 200 élèves de 3ème ont été formés aux pratiques de sauvetage par 25 bénévoles de l’association.