La grande exposition du Musée de l'Homme “Nous et les autres - des préjugés au racisme”, contextualise à travers un éclairage scientifique, les mécanismes individuels ou collectifs conduisant au rejet des “autres”. Décryptage salutaire, mais pas moralisateur, sur des questions brûlantes.

Comment se définit-on ? Comment se construisent les préjugés et stéréotypes qui peuvent faire basculer dans le racisme ? Que nous dit la génétique à propos des races ? Initiée par le Musée de l’Homme à Paris et déclinée dans le département de l’Hérault, à pierresvives et dans plusieurs collèges, l’exposition “Nous et les autres - des préjugés au racisme” s’attaque, sous le prisme de la science, à démonter les mécanismes de construction du racisme, pour s’en prémunir. Au croisement de l’anthropologie, de la biologie, de la génétique, de la sociologie et de l’histoire, cette exposition s’appuie sur des études menées par une soixantaine de chercheurs en sciences de l’Homme et de la société. Co-commissaire scientifique de l’exposition, l’historienne Carole Reynaud-Paligot s’est appuyée sur ses travaux pour concevoir les propos de l’exposition, accessible à tous.

Civils_Rwandais1.jpg

 

« Cette exposition s’attache à décrypter les phénomènes de racialisation et de racisme en mêlant approche expérimentale (recherches génétiques, sciences sociales…) et étude d’exemples historiques : le colonialisme français, la ségrégation américaine, le nazisme ou le génocide au Rwanda », explique-t-elle. « Chaque citoyen, jeune ou adulte, a un rôle à jouer dans cette histoire. » Accompagnés par des enseignants et des médiateurs culturels du Département, formés en juillet dernier par Carole ReynaudPaligot, les adolescents sont confrontés à leurs propres préjugés. « Catégoriser est un mécanisme courant chez les collégiens. Leur parler des replis identitaires est primordial. » Président de la Ligue des droits de l’Homme à Montpellier, Michel Calvot soutient une démarche citoyenne. «  Ce n’est pas en démontrant scientifiquement que les races n’existent pas qu’on arrive à éradiquer le racisme », explique-t-il. «  Mais cela permet de donner des clés de compréhension et surtout d’alimenter le vivre-ensemble. »

Carole Reynaud-Paligot donnera une conférence « Le racisme d’hier à aujourd’hui », le 5 avril 2018, à 18h, atelier de l’histoire, à pierresvives, Montpellier.

L’exposition “Nous et les autres - des préjugés au racisme” est placée sous le patronage de la Commission nationale française pour l’UNESCO. A voir à pierresvives du 9 mars au 28 juillet.