Statues monumentales, street art, théâtre de rue… Des vignerons héraultais mettent en valeur leurs vignobles en y introduisant l’art.

Les randonneurs qui se baladent sur les hauteurs de Montagnac doivent s’attendre à faire d’étonnantes rencontres. Des statues monumentales installées au bord des vignes, sur un parcours de 17 km, rendent hommage à Bacchus et célèbrent le travail du vin. « Chaque oeuvre a été conçue en fonction des paysages croisés, et de perspectives qui en renforcent le caractère », décrit Jean-Louis Reffle, directeur la cave coopérative de Montagnac, qui a lancé le concept de parcours artistique dans les vignobles picpoul de Pinet. « Au départ, c’était un pari un peu fou. Mais les vignerons ont vite compris la plus-value d’une telle démarche. Elle fait connaître notre quotidien dans cet environnement aussi exigeant qu’idyllique », poursuit le passionné. L’objectif n’est pas tant de créer une destination touristique, mais d’ouvrir au grand public ces endroits retirés, en leur faisant des propositions plutôt inédites. Au domaine Savary de Beauregard à Montagnac, c’est le spectacle vivant qui est à l’honneur.

Cave_Saint-Chinian.jpg

La compagnie de théâtre de rue L’Art osé, est en résidence chez Christophe depuis huit ans : « Accueillir des artistes me passionne. Nous organisons deux à trois événements par an au domaine. C’est très vivant ». À la cave coopérative de Saint-Chinian, ‘‘L’Art en cave’’ met le street art en bouteilles. Chaque fresque a une identité et un ton différent. « Chaque fois que nous invitons des artistes à “graffer’’ les murs de la cave, c’est une semaine de fête ici. Chaque oeuvre donne lieu à une cuvée spéciale. Notre lieu de travail est devenu une galerie d’art », se réjouit Norbert Gaiola, directeur de la cave. Prochain défi : ouvrir la cave au public, « pour évoquer le métier de vigneron mais aussi admirer les dessins d’Aurel ou le graphisme de Miss Tic », conclut-il.