Chaque année, l’Hérault fait partie des départements français qui offrent le plus de festivals par habitant. Entre le festival international des sports extrêmes, les festivals de danse, de BD, ceux dédiés aux tout-petits et ceux qui s’adressent aux fans de jazz, il y en a pour tous les goûts, tout le temps et partout !

L’incontournable Festival de Thau

Il fait partie des festivals incontournables de l’été. Né il y a 27 ans, c’est aujourd’hui le seul festival de toute la région Occitanie à être labellisé ISO 20121 pour son "management responsable". Un festival authentique et engagé, très écolo, et doublement solidaire, puisqu’il réussit à nous faire voyager et découvrir d’autres cultures, tout en valorisant la richesse (environnementale, gastronomique, culturelle et musicale) de son magnifique territoire, le bassin de Thau.      

Du bonheur à l’état pur

On ne va pas s’en cacher, ce qu’on aime avant tout au Festival de Thau, c’est son état d’esprit festif et joyeux et son côté « carpe diem ». Que ce soit dans le port de Mèze ou dans d’autres lieux emblématiques du bassin de Thau, l’ambiance des avant-concerts y est particulièrement douce et fraternelle. On aime venir y déguster des assortiments de spécialités locales (plateaux d’huitres, tielles, brasucades…), un verre de Picpoul à la main, les pieds dans l’eau. Le clapotement de l’eau et le grincement des sculptures flottantes assurent un agréable fonds sonore avant l’arrivée des artistes. THAU_2.jpg

S’enrichir de nos différences culturelles

Que ce soient des petites formations locales ou des « pointures » internationales, tous les groupes programmés au Festival de Thau sont des artistes « authentiques et engagés », porteurs de messages d’espoir et de solidarité. Pendant que Bernard Lavilliers, programmé le 22 juillet, nous met en garde contre nos peurs et brocarde les puissants, Tryo appelle à « respirer une autre France et à expirer l’intolérance ».

En 2017, le Festival a conçu une programmation artistique résolument tournée vers la diversité culturelle et musicale, ouverte à un large public, et mêlant découvertes et valeurs sûres. Le chanteur israélien le plus connu au monde, Asaf Avidan, et le jeune prodige Gaël Faye, mais aussi le groupe explosif sud-africain BCUC... Des groupes d’ici (comme Ndobo Emma et Scotch & Sofa, accompagnés depuis leurs débuts par le Département de l’Hérault) comme la jeune syrienne Waed Bouhassoun, une oudiste et chanteuse de grand talent, en partenariat avec la Caravane Arabesques.   

Asaf.jpg

Toute la programmation

Participer à la construction d’un nouveau monde

Pour poursuivre cette prise de conscience au-delà des temps des concerts, le Festival a mis en place un village des rencontres avec des expos, des stands d’associations d’éducation à l’environnement et des animations « Hérault Nature » proposées par le Département de l’Hérault et le réseau Coopere 34.
THAU_4.jpg

En savoir plus