Après l’incendie qui a détruit une grande partie du collège Les Pins à Castries vendredi 14 juillet, avec 26 salles de classe endommagées, les services du Département, ceux de l’Inspection  Académique, l’équipe dirigeante du collège et le maire de Castries se sont réunis lundi après-midi afin de trouver une solution pour permettre d’accueillir les 680 élèves pour la rentrée, le 4 septembre, dans de bonnes conditions.


Le Département va engager 1 million et demi d’euros pour l’achat de 11 bâtiments modulaires, qui seront installés sur place et permettront l’accueil de tous les collégiens. En attendant le résultat de l’enquête qui déterminera l’origine de l’incendie, les travaux seront lancés très rapidement. Les activités sportives seront assurées avec l’accord de la mairie sur les terrains et espaces municipaux.

Pour rassurer les parents et les élèves, Renaud Calvat, vice-président en charge de l’éducation et de la culture au Département, assure que les bâtiments modulaires installés n’ont rien à voir avec l’idée que l’on se fait des "algécos".
« Chaque classe est installée dans un bâtiment de 55 m2, isolé du chaud comme du froid, équipé de tout le confort pour permettre aux élèves comme aux enseignants de travailler correctement ».