"Après l'effroi, le temps etait à la compassion envers les victimes et leurs familles, le silence conduit à garder la tête froide et à mesurer les dangers de la barbarie aveugle animée par un obscurantisme sanguinaire. L'heure est plus que jamais à l'unité nationale rassemblant TOUS les citoyens sous les valeurs de la République dont la fête du 14 juillet s'est transformée en deuil national.
Dès lors, il est consternant de voir de hauts responsables politiques qui, à travers des déclarations indignes, essaient d'engranger un butin électoral. Honte à eux !
Pour ma part, mardi soir, à l'Assemblée nationale, je voterai sans état d'âme, pour prolonger l'état d'urgence. Le combat contre l'intégrisme et le fanatisme nécessite tous les moyens !"

Kléber Mesquida, président du Conseil départemental de l'Hérault, député

20160718_120355_0.jpg - ©  J. Lapierre / Dpt 34 / 18-07-2016
Afin de marquer notre solidarité avec les victimes du terrible attentat de Nice, l'ensemble des élus et des personnels du Conseil départemental de l'Hérault étaient invités ce midi à se regrouper pour une minute de silence (Alco, Montpellier). Photo : J. Lapierre / Dpt 34 / 18-07-2016