En 1987, Michel Galabru jouait Sganarelle dans « Dom Juan » de Molière, pour la première édition du Printemps des Comédiens, au domaine d’O de Montpellier. Hommage à ce grand acteur, décédé le 4 janvier dernier.

"Pour le Printemps des comédiens, voir disparaître Michel Galabru, c’est se trouver amputé d’une partie de sa mémoire. La plus précieuse peut-être. Celle des temps lointains, quand tout semble facile, comme allant de soi. Un festival né de rien, le théâtre sous les étoiles, le public qui rit ou qui s’émeut. Une espèce d’innocence dont trente années écoulées enjolivent peut-être le souvenir. Michel Galabru fut le compagnon de ces années-là. Il venait en voisin, lui qui passa son enfance au Bousquet-d’Orb, avec ses trois décors en carton-pâte qu’il installait devant la façade du château. Sous le bras un Molière des premiers âges, celui des farces. Ou un Goldoni. Ou un Labiche. Il faisait tout : mise en scène, jeu… " [ Lire la suite de son hommage du journaliste Jacky Vilacèque ].

Ci-dessous, quelques photos de l'acteur en promo, conférence de presse ou sur scène, à l'occasion des éditions du Printemps des Comédiens de 1987 à 1991 © Tony Iacoponelli / Dpt 34

Chargement du lecteur vidéo ...

Peut-être l'avez-vous vu jouer au Printemps des Comédiens cette année-là ?

  • 1987 « Dom Juan » de Molière
  • 1988 « Les rustres » de Goldoni
  • 1989 « Dandin » et « Le médecin malgré lui » de Molière
  • 1990 « Le voyage de M. Périchon », d'Eugène Labiche
  • 1991 « Rabelais paroles », d'après Rabelais et « Truffaldin, serviteur de deux maîtres » de Goldoni
  • 1996 « La femme du boulanger » de Marcel Pagnol
  • 1998 « Les marchands de gloire » de Marcel Pagnol.

14 juin 1987 : naissance du festival « Le Printemps des Comédiens » à Montpellier