Mardi 17 mars 2015 à l’Hôtel du Département (bibliothèque Laissac), André Vezinhet, président du Conseil général de l’Hérault, signait un Contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens (CPOM) avec la Fédération des aveugles et amblyopes de France du Languedoc-Roussillon (FAF LR) et avec l’Association des personnes en situation de handicap de l’Hérault (APSH 34).

signature-cg34-faflr1.jpg

De gauche à droite : Bertrand Vérine, président de la Fédération des aveugles et amblyopes de France du Languedoc-Roussillon (FAF LR), André Vezinhet, président du Conseil général de l’Hérault, Line Roméro, présidente de l’Association des personnes en situation de handicap de l’Hérault (APSH 34). Crédit photo : Christophe Cambon – Conseil général de l’Hérault.

Les Contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens (CPOM) passés entre le Département  et ses partenaires constituent un nouvel outil au service de la politique de solidarité départementale. Ils permettront aux associations partenaires d’être plus efficaces et plus autonomes dans la prise en charge des parcours individuels.  

La Fédération des aveugles et amblyopes de France Languedoc-Roussillon (FAF LR)
Cette association reconnue d’utilité publique est présidée par Hubert Vérine et dirigée par Pierre Petit. Elle a pour objectif une meilleure intégration des enfants, des adolescents et des adultes aveugles ou gravement malvoyants dans la société française et gère divers établissements et services, dont un Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH) qui fait l’objet du CPOM.

Les objectifs du CPOM :
allouer des moyens supplémentaires (25 000 € par an) pour développer, entre autres, une meilleure coordination des interventions des professionnels et un temps complémentaire d’animateur informatique à destination des jeunes adultes.  

La dotation prévisionnelle de fonctionnement pour 2015 s’élèverait à 244 000 €.

L’Association des personnes en situation de handicap de l’Hérault (APSH 34)

Créée le 22 janvier 2011, l’APSH34 s’est investie dans le développement de dispositifs innovants : plateforme Henri Wallon pour adultes handicapés psychiques, synergie entre les dispositifs des Hauts Cantons (Plaisance/Bédarieux) et du Lunellois. Elle est présidée par Line Roméro et dirigée par Yves Bébien. L’APSH34 gère 22 structures qui représentent 502 équivalents temps plein autorisés, dont 192 relevant de la compétence départementale. Les budgets prévisionnels sollicités pour 2015 représentent globalement 37,3 M€ dont 14,3 M€ pour les structures de compétence départementale.

Les objectifs du CPOM : améliorer l’offre d’hébergement existante pour mieux répondre aux attentes des usagers et à l’avancée en âge et développer les collaborations avec le secteur de l’enfance handicapée et  avec le secteur des personnes âgées afin d’assurer une continuité des accompagnements tout au long de la vie.

Un premier chiffrage sommaire sur 5 ans de l’ensemble de ces améliorations et places d’hébergement nouvelles atteint 1,6 M€ supplémentaires de budget de fonctionnement annuel (certains dispositifs étant liés à des financements conjoints de l’Assurance Maladie).

En 10 ans, l’engagement budgétaire du Département en direction des personnes handicapées a plus que doublé. De 2004 à 2014, le budget départemental consacré au handicap est passé de 55M€ à 125M€, soit une évolution de 127%.
Le budget 2015 confirme cette évolution, avec une enveloppe de 130M€.


Les interventions départementales s’organisent autour de 3 grands domaines
facilitant l’intégration citoyenne :

  • l’hébergement, qui représente le premier poste de dépenses (63M€ en 2015 contre 41M€ en 2004, cette évolution de 154% étant due en grande partie à la création de 1000 places d’hébergement supplémentaires),
  • l’accompagnement social et médico-social,
  • les aides à la personne et le versement de la prestation de compensation (la PCH, 46M€ en 2015),
  • ainsi que par le pilotage de la Maison des personnes handicapées (MDPH).