Les 6, 7 et 8 juillet 2015 à l'amphithéâtre domaine d’O à Montpellier

Mercredi 17 décembre, André Vezinhet, président du Conseil général, Jacques Atlan, vice-président délégué à la culture et Jérôme Pillement, directeur artistique présentaient la 9e édition des Folies d’O, au Château d’O (Domaine d’O à Montpellier).

La Périchole est inspirée d'un personnage réel, la comédienne péruvienne Micaela Villegas, devenue la maîtresse du Vice-Roi du Pérou. Offenbach, accompagné de Meilhac et Halévy, n’a pas choisi le sujet par hasard. La situation de cette chanteuse des rues "capturée" par les puissants pour leur bon plaisir était idéale pour permettre aux auteurs de poursuivre leur satyre du pouvoir.

D’un côté, un peuple soumis. Parmi eux : un couple d’artistes vagabonds, de saltimbanques, et de l’autre, une volière de petits courtisans qui vivent dans leur bulle dorée. D’un côté, une intelligentsia "à la mode" qui s’immerge dans le peuple et de l’autre des artistes sincères que la misère pousse à écouter les sirènes des pouvoirs. Dans cet entrelacs de petits marquis qui conspirent pour approcher le palais, notre Périchole va résister pour garder son identité, ses valeurs et sa liberté d’artiste. Opérette sur la servilité, opérette sur le pouvoir, opérette qui parle de liberté.

Mise en scène : Benjamin Moreau et Olivier Desbordes.