Vous êtes ici

Intempéries : les services du Département sur le front

Comme à chaque épisode pluvieux, les services du Département sont en alerte pour intervenir rapidement sur le territoire. Depuis hier, sapeurs-pompiers, sapeurs-forestiers, agents des routes et des services sociaux sont mobilisés pour réparer les routes endommagées, rétablir les circulations et secourir les personnes.
Le président du Département, qui s’était rendu la semaine dernière dans les zones sinistrées des hauts cantons explique que « depuis plus de 24h, le SDIS est à pied d’œuvre et près de 200 agents départementaux des routes sont mobilisés, une centaine au cours de la nuit a été renforcée par une centaine supplémentaire ce matin.»


Parmi eux, des agents d’exploitation sont répartis sur le territoire pour gérer le balisage, la fermeture des routes et la mise en place de déviation. Ils sont épaulés par les forestiers sapeurs qui assurent le nettoyage des chaussées, tronçonnent les arbres et évacuent les obstacles qui obstruent les voies de circulation.


Pour gérer et coordonner toutes ces équipes sur le terrain, le Département a activé son centre d’information et de gestion des événements routiers. Depuis le début des intempéries, sept personnes s’y relaient pour répartir les moyens dans les zones impactées et répondre aux particuliers en détresse qui les contactent. S’il restait ce matin des réseaux secondaires bloqués autour d’Agde, dans le Lunellois et autour de Saint-Mathieu de Tréviers. Dans le secteur Montpelliérain, les équipes des routes se sont attelées à un tout autre problème : le dégagement de la RD66 (du Zénith vers la Grande-Motte) où près de 200 véhicules ont été abandonnées hier par leurs propriétaires.
Tous les services du Département restent en alerte pour venir en aide aux populations sinistrées.