Vous êtes ici

Lien : les élus du Département approuvent le tracé "historique" Grabels/Saint-Gély Est

Les élus du Conseil général, réunis en session ce lundi 18 novembre, ont étudié les résultats de la concertation publique menée depuis le mois de juin dans les communes concernées par le dernier tronçon de la route d'évitement nord de Montpellier. Quatre tracés possibles entre Saint-Gély-du-Fesc et
Grabels, étaient proposés. Elus et techniciens du Conseil général sont allés dans les réunions
publiques qui ont rassemblé plus de 500 personnes à chaque fois. Il y a eu des
centaines de commentaires sur le site internet dédié.

Résultats sans ambiguîté

Malgré la variété des fuseaux présentés, l’écrasante majorité des avis,
l’ensemble des communes concernées ( à l’exception de Grabels) se sont
prononcés pour la variante dite 1A, Grabels/Saint-Gély Est, avec le passage au
sud du Mas de Gentil.
L’assemblée départementale, à l’unanimité, a donc
voté la poursuite du projet sur ce tracé.

Les études détaillées vont commencer avec la prise en compte
des craintes de certains habitants. André Vezinhet, président du Département a précisé :

"Nous étudions l’opportunité de proposer seulement un demi échangeur au niveau de Grabels. Les véhicules circulant sur
le Lien ne pouvant pas sortir vers Grabels. De la même façon, les questions liées au cadre de vie (bruit, air, paysage) seront traitées de façon exemplaires.

Il faudra bien sûr plusieurs années
avant de rouler sur le Lien terminé, comme l’avait rêvé mon prédécesseur Gérard
Saumade. Mais c’est l’intérêt général qui a prévalu à la réalisation de ce
projet depuis l’origine. Et je ferais en sorte qu’il continue à nous guider."