Le 14 avril 2013, « Plaisirs d’Hérault », la fête des loisirs, du tourisme et de la culture, vous attend au Domaine d'O de Montpellier. L’occasion rêvée de faire le plein d’idées sorties, d’activités de plein air et de déguster les produits locaux. Allez, venez faire vos touristes !

plaisir_d-herault_2013.pngL’Hérault, département n°3 au podium des spots touristiques français. De quoi être fiers d’y vivre, puisque « nous », les Héraultais, on peut en profiter toute l’année ! Encore faut-il être au courant de ce qu’il s’y passe. D’où l’idée de « Plaisirs d’Hérault », concept crée il y a trois ans par Hérault tourisme, dont le but est d’informer et d’interagir avec « nous », les touristes autochtones. Concrètement, ça se passe sur Facebook. En un an et demi d’existence, la page Plaisirs d’Hérault compte 5 500 fans. « On propose aux familles héraultaises des choses à faire à proximité de chez elles, des concours photos... Concept lié à l’engouement pour les réseaux sociaux, mais aussi à la crise économique », explique Jean-François Pouget, directeur général adjoint d’Hérault tourisme. « Il y a 12 000 nouveaux Héraultais par an. Un élément stratégique pour un tourisme de proximité. »

Tourisme héraultais = 45 000 emplois

L’aménagement des Grands sites, l’œnotourisme, et le secteur des loisirs et de la pleine nature sont les trois points forts de la politique touristique départementale. « Et elle concerne les Héraultais. Chaque aménagement que l’on fait, c’est aussi pour eux, rappelle Louis Villaret, conseiller général vice-président délégué au tourisme. D’autant qu’il y a de quoi faire ! Randos et VTT sur le réseau vert de 500 km, escalade, tir à l’arc, canoë… et nautisme, qui ne représente qu’1 % du potentiel touristique. Un secteur que le Conseil général entend bien développer. « Le tourisme est le premier vecteur de développement économique du département, avec 1,7 milliards d’euros de recettes et 45 000 emplois. Et le nautisme peut également avoir des effets induits pour l’industrie nautique locale. »

Plaisirs d’Hérault 2013 : quoi de neuf ?

D’une, l’implantation sera différente des années passées, en raison des travaux du théâtre J.-C. Carrière. Rassurez-vous si vous êtes adeptes, pas besoin de boussole, les activités seront juste décalées un peu plus au sud du domaine d’O. Dans les nouveautés : des initiations d’acrobatie avec les artistes du cirque Balthazar ; des baptêmes de plongée (prévoyez les maillots !) avec les professionnels du réseau Occigène ; des dégustations de vin de 11 h à 17 h, avec Thierry Boyer, œnologue ; « 1789 », un spectacle de clôture déambulatoire de la Compagnie CIA ;  la table de cana pour vous restaurer de produits locaux ; les animations d’Hérault sport ; de la musique… Et bien sûr près de deux cents professionnels labellisés « qualité Hérault » à votre écoute, répartis selon les sept destinations phares du département, du Haut Languedoc aux Cévennes, de la petite Camargue au canal du midi. Petit conseil : pour éviter la cohue, venez tôt !

Infos :
www.herault-tourisme.com / Tél. : 0 825 34 00 34. Entrée libre et gratuite, ouvert de 10 h à 18 h.
(+) Panoramiques à 360° de l’Hérault nature sur www.herault.fr/tourisme

Quelques chiffres...

9 200 visiteurs à Plaisirs d’Hérault 2012
5 500 fans Facebook de Plaisirs d’Hérault. Et vous ?
10,3 M€ de budget CG34 2013 alloués au tourisme

1. Envie d’initier vos enfants à la voile ? 2. L. Villaret, v.-p. délégué tourisme au micro, aux côtés de X. Macaire, skipper, Plaisirs d’Hérault 2012. 3. Musique dans les bois.