Vous êtes ici

pierresvives sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe à Paris

A partir du 29 avril, Zaha Hadid présente une trentaine de ses œuvres dans le "Mobile art", installé sur le parvis de l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, jusqu’au 30 octobre. A l’occasion de cette exposition, baptisée "Zaha Hadid, une architecture",  le projet pierresvives, bâtiment montpelliérain conçu par l’architecte, est présenté, à travers la maquette habituellement exposée à la Maison du Projet pierresvives. Jacques Atlan, vice-président du Conseil général, délégué à la culture, était présent à l’inauguration le 28 avril.

pieresvives-arabe.jpg

Jacques Atlan, conseiller général du canton de Montpellier 8 et vice-président délégué à la culture, devant la maquette de pierresvives exposée à l'institut du monde arabe de Paris.
 

Zaha Hadid, une architecture…
C’est dans une structure de 700m², design et futuriste que le visiteur peut ainsi se confronter à la fois aux œuvres et à la pensée de Zaha Hadid tout en vivant intimement l’expérience de son architecture et ceci à trois niveaux différents : la découverte du pavillon Mobile Art, l’expérience de la mise en scène et l’appréciation des projets de l’agence à travers le monde.
Pour sa première exposition en France, au sein même de l’œuvre qu’elle à créé, ce sont 30 ans d’expériences qui vont être mis en perspective. Au travers de ses différents projets réalisés ou en cours d’exécution, maquettes, prototypes, sculptures et peintures, objets, films, se déploient, animent l’espace, permettant au visiteur de pénétrer de plain-pied dans l’univers de l’architecte...